Annales 2012



CHF 39.00

  Voir le panier  Retour à la liste des publications

Annales valaisannes 2012


Concours d’histoire Gérald Arlettaz
Publié en 2012
Éditeur : SHVR
Stock : Disponible

Depuis 1990, la Société d’histoire du Valais romand organise un concours ouvert aux historiens qui travaillent sur le passé du canton. Au fil des éditions, la sélection s’est focalisée sur les travaux d’étudiants universitaires afin d’encourager la relève scientifique. En 2010, le comité de la Société d’histoire du Valais romand et le Groupe valaisan de sciences humaines ont décidé d’unir leurs forces pour assurer la pérennité de la démarche. Ils lui ont donné le nom de « Concours d’histoire Gérald Arlettaz », en hommage à l’historien-archiviste décédé en 2009.

Pour l’édition 2012, quatre textes ont été primés. Il s’agit de :

– Premier prix : Une presse catholique au temps des idéologies (1933-1938), par Arnaud Maret, de Martigny, mémoire de master à l’Université de Fribourg. Une étude approfondie de la presse valaisanne et de ses réactions face à la montée du nazisme, de l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler aux Accords de Munich.

– Deuxième prix : Genèse et dix premières années d’existence du Parti socialiste valaisan (1900-1929), par Mathias Reynard, de Savièse, mémoire de master à l’Université de Lausanne. Sur la base de riches archives, un historien engagé retrace les premiers pas d’un parti qui entame son combat en faveur des ouvriers dans un canton encore très agricole.

– Troisièmes prix ex aequo : Le projet d’un chemin de fer touristique entre Zermatt et le sommet du Cervin (1906), par Alice Denoréaz, d’Epalinges, mémoire de master à l’Université de Lausanne. Au début du XXe siècle, un projet de chemin de fer suscite des débats passionnés entre les partisans du développement touristique et les défenseurs de la beauté préservée des Alpes.

– De l’unité au démembrement communal : l’évolution politique du Grand-Martigny (1798-1835), par Carine Antonio, de Martigny, mémoire de master à l’Université de Lausanne. L’histoire mouvementée des communes de Martigny au début du XIXe siècle. Quand l’histoire politique croise celle de la société et des familles.

Catégorie :